fr
The German farrier Christoph Schweppe shoeing a horse

L’entreprise familiale Schweppe est située près d'une des voies d'accès de la ville allemande de Dortmund. Ils ont commencé ici en 1850, alors que le cheval et les calèches étaient le principal moyen de transport. Christoph Schweppe – la 5ème génération - gère maintenant l'entreprise. Son père est à la retraite, mais forge toujours des produits personnalisés tels que des clôtures et des oeuvres d’art métalliques. 

Students in the farrier school of Christoph Schweppe

En 2001, à l'âge de 19 ans, Christoph a commencé 3 ans d'études et d'apprentissage. En 2006, il est devenu un maréchal expert à Leipzig.
Il se spécialise dans le saut d’obstacle, le dressage et l'orthopédie et possède une école de maréchalerie. À partir de 2018, cette école donnera également un diplôme de maitrise avec des cours répartis sur toute l'année. 

Le bien-être des chevaux et le service à ma clientèle sont une priorité 

Christoph a rencontré sa femme Diana pendant leurs études. Elle est aussi maréchale-ferrant, mais s’occupe maintenant principalement de l'administration. Carsten Fährmann est l'autre maréchal-ferrant de l'entreprise. Ils ont toujours des apprentis. Les clients ont le choix entre se déplacer ou demander à l'entreprise de se rendre chez eux. La société a ses propres chevaux pour la formation, mais également des écuries et des terrains pour les chevaux qui ont besoin d'un traitement orthopédique à plus long terme.
Pour Christoph, le service et le bien-être de ses chevaux sont leur prirorité. Cela conduit parfois à des situations amusantes. «Une fois, j'ai été appelé par un client dont le cheval de selle avait une seime. Quand j'ai demandé l’importance de la fissure, le client a déclaré 10 cm. C'était une urgence!
J'ai abandonné mon travail, j'ai annulé tous les autres rendez-vous et je me suis rendu chez le client immédiatement. En arrivant sur les lieux, il semblait que le client était en panique quand elle a appelé. Elle avait fait une petite erreur: les centimètres se révélaient être des millimètres ... "

The stables at Christoph Schweppe's farriery

Schweppe participe à des concours internationaux et souhaite atteindre un niveau supérieur. Initialement, il a concouru avec Grant Moon en tant que partenaire et il s'entraîne avec lui plusieurs fois par an. Il est souvent impressionné par la grande qualité des concours de maréchalerie anglais et il remarque que la France s'améliore dans le domaine international.  

Je suis ambitieux dans les compétitions, je veux atteindre un niveau supérieur

Christoph n’utilise pas seulement des fers mécaniques; Il fabrique toujours des fers en aluminium lui-même et, dans des cas exceptionnels, des fers en acier.
"Mon type de fers préféré est le LiBero, car je peux faire beaucoup de choses." Il utilise principalement les clous E-slim et MX. Ces modèles donnent de meilleurs résultats pour le type de terrains sur lesquels les chevaux de Schweppe travaillent. La forme de leur tête et leur bon “fit”empêchent le sable très fin de pénétrer dans les étampures et de provoquer une usure supplémentaire. Cela empêche également un déferrage prématuré.
Ses conseils les plus importants pour un maréchal-ferrant qui débute sont:
- "Quand vous commmencez avec un nouveau cheval, prêtez attention à sa posture entière, laissez-le se déplacer librement et se déplacer avec un cavalier".
- "le mieux pour vos clients et leurs chevaux est de planifier vous-même la prochaine visite, avec une intervalle moyenne d'environ 5 à 7 semaines"
- pour les chevaux de compétition: "organisez un agenda avec le cavalier ou l’ éleveur pour l'année à venir. Cela vous empêchera d'entrer en conflit avec le calendrier du concours. "
- "essayez de travailler le plus minitieusement possible" 

The German farrier Christoph Schweppe fitting a horseshoe

L'innovation est la bienvenue, les nouveaux produits sont principalement testés, mais un nouveau produit doit être en cohérence avec le travail de l'entreprise, par exemple les fers en plastique: la plupart ne peuvent pas être utilisés pour les chevaux de saut d’obstacle.
"Une des dernières innovations qui me satisfait est le nouveau fer BaseMax. Maintenant que les pinçons ont été reculés, cela en fait la meilleure option dans ce segment. Et sa qualité moyenne est devenue très élevée! " 

Le monde devient de plus en plus petit, les différences régionales en matière de maréchalerie vont presque disparaître

“Je remarque que l'industrie change. Internet a rendu le monde plus petit et les jeunes maréchaux ont maintenant une meilleure compréhension de la langue anglaise.” Dans le passé, les entreprises étaient dirigées par les traditions locales. De nos jours, l'approche et les méthodes sont de plus en plus influencées par les visions et les développements internationaux. Christoph estime que cela mènera à une norme mondiale.
Il croit au pouvoir du partage des connaissances, où au final, toutes les parties seront bénéficiaires.
Christoph donne régulièrement des conseils à d'autres maréchaux et, bien sûr, à d'anciens étudiants. Il aime la facilité de partager via des vidéos. De temps en temps, quand il a besoin de savoir comment forger un fer spécifique dans un concours, il les regarde lui-même.
Il pense: "Vous devez toujours voir plus loin que le bout de votre nez"

German farrier teacher Christoph Schweppe in his classroom